img
img

Le génocide, élément commun de la Bosnie à Gaza

Louanges à Allah (swt) et Salutations au Prophète Muhammad (ﷺ).

O vous qui croyez ! Ne prenez pas parmi vous (dans votre intimité) ceux qui ne sont pas de votre religion. (Car) ils ne manqueront pas de vous bouleverser. Ils souhaiteraient que vous soyez en difficulté. La haine certes s’est manifestée sur leur bouche. Ce que leur poitrine cache est encore plus énorme. Voilà que nous vous exposons les Ayats. Si vous pouviez raisonner. - Surah A’li Imraan (3) verset 118

Le monde vit en ce moment des actes de génocide perpétrés contre les minorités ethniques, ciblant en particulier les Musulmans. Gaza n’est qu’une partie de la stratégie islamophobe exécutée par l’agent de l’Occident, l’état sioniste d’Israël. S’il y a un fait commun aux auteurs d’actes génocidaires dans le monde, c’est que ceux-ci sont liés, les uns aux autres, et l’état sioniste d’Israël se révèle être le dénominateur commun entre ces violateurs du Genocide Convention.

Triste anniversaire que celui du 11 juillet, le jour de l’autre holocauste que le monde ne commémore pas ou voudrait que nous oubliions. Ce fut le 11 juillet 1995, soit 33 ans de cela, que des centaines des milliers de Musulmans en Bosnie furent massacrés par les Chrétiens Serbes et ensevelis à l’aide de tracteurs dans des fosses communes. Pendant ce temps, l’Europe regardait ailleurs faisant croire qu’il s’agissait d’une guerre civile, nous rappelant les paroles d’Allah (swt) :

La haine certes s’est manifestée sur leur bouche. Ce que leur poitrine cache est encore plus énorme. - Surah A’li Imraan (3) verset 118

Le monde découvrait pour la première fois le nettoyage ethnique, le génocide envers un peuple à cause de sa conviction en La ilaha illa Allah. Ils furent plus de 100 000 martyrisés, massacrés sans état d’âme, elles étaient plus de 60 000 femmes et filles violées et séquestrées jusqu’à ce qu’elles accouchent, sans compter les 1,5 millions de personnes laissées sans abris. L’horreur fut aussi ces soi-disant safe havens démarqués par l’ONU mais qui se révélèrent des terrains d’orgies pour les Casques Bleus.

Quatre ans que dura l’holocauste, la vraie. Des milliers de Musulmans furent emprisonnés dans des camps de détention, torturés et affamés jusqu’aux os.

800 mosquées furent détruites, de nombreuses propriétés waqf furent anéanties, la Bibliothèque de Sarajevo incendiée.

Entretemps, les despotes et les dictateurs qui avaient l’emprise sur les pays Musulmans tournaient le dos à leurs frères et sœurs dans la détresse.

Quelles leçons avons-nous tirées de ces tristes évènements ?

La leçon principale se trouve au surah An Nisaa (4) verset 144:

O vous les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les mécréants au lieu des croyants. Voudriez-vous donner à Allah une preuve évidente contre vous?

La réaction timide de l’Organisation de la conférence islamique d’alors démontrait l’incapacité des pays Musulmans à s’affirmer. Force est de constater que le Syndrome de déficience acquis de confiance, qui avait atteint les chefs d’Etats Musulmans, semble avoir empiré. Il s’est développé pour prendre la forme de la trahison pure et simple au profit de leurs maîtres de l’Occident.

Forts de l’indifférence, voire la léthargie de ceux qui sont à la tête des pays Musulmans, d’autres pays ont émulé les Serbes. Le nettoyage ethnique et le génocide sont perpétrés ouvertement en d’autres pays.

Décriée depuis 1990, le génocide au Cachemire se perpétue, et même étendu en Assam, en Inde, où des milliers de Musulmans sont internés dans des camps de concentration, d’après le modèle chinois, après que leurs maisons aient été détruites faute de pouvoir prouver leur nationalité indienne.

Au Xinjiang, plus d’un million de Musulmans Ouighours, turcophones, sont détenus dans des camps de concentration, torturés quotidiennement, subissant un lavage de cerveau les contraignant à la sinoïsation. Il s’agit de l’islamophobie dans sa forme la plus exécrable.

Il ne faut pas non plus oublier le sort des milliers de Musulmans Rohingyah, dont les maisons furent incendiées pour les chasser de leur pays, le Myanmar. Depuis, ballotés d’un camp de réfugiés à un autre, d’une île à une autre, ils font l’objet d’une persécution quotidienne. Même les camps de réfugiés sont incendiés.

Le génocide qui se perpétue à Gaza n’est qu’un maillon de la stratégie des islamophobes contre l’Islam. On aura beau dire que la Palestine n’est pas qu’un problème Musulman. La cruelle vérité est que l’élimination systématique d’un peuple pour sa différence religieuse et ethnique relève de la stratégie des sionistes contre les religions, dont l’Islam.

Et pourtant, Allah (swt) affirme :

Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes car vous ordonnez le bien (Ma’rouf), vous interdisez le mal (Mounkar) et croyez en Allah. - Surah A’li Imraan (3) verset 118

Avons-nous retenu les leçons de Bosnie? L’ampleur que prend l’islamophobie devrait tous nous interpeller. Qu’Allah nous ouvre le cœur et nous guide.

Il convient de se rappeler les paroles d’Allah:

O vous qui croyez ! Répondez à Allah et à Son Messager lorsqu’il vous appelle à ce qui vous donne la vraie vie, et sachez qu’Allah s’interpose entre l’homme et son cœur, que c’est vers Lui que vous serez rassemblés. - Surah Al Anfal (8) verset 24

Les croyants sont des frères. Établissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu’on vous fasse miséricorde. - Surah Hujurat (49) verset 10

Muhammad (saw) a affirmé: « Le sang d’un Musulman est plus sacré que la Ka’bah et ses alentours.»

Il convient de revenir sur la définition du génocide. De manière générale, le génocide est défini comme étant la destruction méthodique, selon un plan élaboré, d’un peuple d’une ethnie différente. Il implique l’élimination physique, par la violence, d’un peuple d’une ethnie différente, d’une religion différente ou d’une culture différente.

Parmi les nombreuses similitudes entre les méthodes pratiquées par Israël et d’autres pays auteurs de génocide, dont la Serbie, la Chine, l’Inde et le Myanmar, il y a la négation de la nationalité du groupe ciblé. Tandis que l’usurpateur sioniste nie aux Palestiniens leur droit à la nationalité Palestinienne, les qualifiant d’animaux, la junte militaire au Myanmar en faisait de même des Rohingyas.

Le constat est accablant: les auteurs de génocide sont tous des criminels de guerre. Tout comme les sionistes, que ce soit en Inde, au Myanmar ou en Chine, ils sont motivés par un racisme outrancier. Mis à part la Chine communiste, les autres sont des extrémistes d’extrême-droite athée.

Il faut reconnaitre, enfin, que le mouvement qui est capable d’éliminer le génocide, proviendra de la résistance populaire à toute forme de discrimination, de déshumanisation, de discours de haine, de la dénonciation de partis politiques prêchant la haine, le racisme ou la xénophobie.

Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes car vous ordonnez le bien et vous interdisez le mal et croyez en Allah. - Surah Al’i Imraan (3) verset 110

Afficher plus